L'esclavage en islam (2/2)


Voici la suite de la partie 1 :


d)La bonté et le respect

Sourate AN-NISSA
36. Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, ... et les esclaves en votre possession, car Allah n'aime pas, en vérité, le présomptueux, l'arrogant

Le Compagnon Djaber a rapporté que le Messager d'Allah, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, a dit : « Celui qui se qualifie de trois attributs alors Allah le protégera et le fera entrer au Paradis : l'indulgence envers les faibles, la tendresse envers ses (père et mère) et la bienfaisance envers les esclaves » ( Tirmidhi).

Le Compagnon Anas a dit: « La recommandation du Messager d'Allah, Salla Allahou Alaïhi wa Sallam, quand il agonisait : la prière et les esclaves ! Jusqu'à ce que le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam râlait avec cette phrase avec sa poitrine, alors que sa langue à peine la prononçait.» (Ahmed et Ibn Maja)

L'une des dernières recommandations que fit le Prophète Mohamed (BSSL) sur son lit de mort, avant de quitter ce monde, portait justement sur le bon traitement envers les esclaves. C'est ça la fin de la vie de Mohammed.. révolution sillencieuse même lors de l'agonie..n'est ce pas ? ..sur son lit de mort.. Les compagnons ont poursuivi ce cheminement, c'est la raison pour laquelle le 2ème Calife Omar Ibnou Al Khattab déclarait : "Au nom de quoi avez-vous asservi les gens alors qu'ils sont nés libres".


Sahih Muslim 4269
Anas Ibn Mâlik (que Dieu l'agrée) a dit : J'ai servi le Prophète (sws) pendant dix ans, jamais il ne m'a dit "fi!" ni "pourquoi as-tu fait telle chose?" ni "si seulement tu as fait telle chose!".

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 728:
Narré par Abu Huraira : le Prophète a dit : « Vous ne devez pas dire 'nourris ton seigneur (rabbaka), aide ton seigneur à faire ses ablutions, ou donne à boire à ton seigneur' mais doit dire 'mon maître (nourris ton maître au lieu de seigneur …) ou mon gardien (Mawlai)', et vous ne devez pas dire mon esclave (abdi) ou esclave fille (amati), mais plutôt mon gars ou gamin (fatai), ma jeune fille (fatati) et mon garçon (rulami) »

MUSLIM Book 027, Number 5591:
Abu Huraira rapporta que le Messager d'Allah dit : « Nul d'entre-vous ne devrait dire : mon esclave (mâle) et mon esclave (femelle), car vous êtes tous les esclaves d'Allah et toutes vos femmes sont esclaves d'Allah ; mais dîtes : mon serviteur, ma fille, mon jeune homme ou ma jeune fille. »

MUSLIM Book 027, Number 5592:
Abu Huraira rapporta que le Messager d'Allah dit : « Nul d'entre-vous ne devrait dire : mon esclave, car vous êtes tous les esclaves d'Allah ; mais dîtes : mon jeune homme, et le serviteur ne devrait pas dire : mon Seigneur mais plutôt dire : mon chef. »

MUSLIM Book 027, Number 5593:
Ce hadith a été rapporté sous l'autorité de Al-A'mash avec la même chaîne de narration, et les mots étaient qu'un serviteur ne devrait pas dire à son chef : mon Seigneur. Et Abu Mu'awiya ajouta : « Car c'est Allah, l'Exalté et le Glorieux, qui est votre Seigneur. »

MUSLIM Book 027, Number 5594:
Abu Huraira rapporta du Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) beaucoup de hadiths, l'un d'eux était que le Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) dit : « Nul d'entre-vous ne devrait dire : donne à boire à ton seigneur, aide ton seigneur dans ses ablutions. Et nul d'entre-vous ne devrait dire : mon Seigneur, mais il devrait dire : mon chef, mon patron. Et nul d'entre-vous ne devrait dire : mon esclave, mais simplement dire : mon garçon, ma fille ou mon/ma serviteur/servante. »

MUSLIM Book 015, Number 4090:
Abu Huraira rapporta que Abul-Qassim (un des noms du Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui)) a dit : « Celui qui accuse son esclave d'adultère, il sera puni le Jour de la résurrection, sauf si l'accusation était correcte. »

e)Le mariage

Sourate 2 : Al-BAQARAH
221. Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu; tandis qu'Allah invite, de part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignements afin qu'ils se souviennent !

Sourate 4 : AN-NISSA

24. et parmi les femmes, les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété. Prescription d'Allah sur vous ! A part cela, il vous est permis de les rechercher, en vous servant de vos biens et en concluant mariage, non en débauchés. Puis, de même que vous jouissez d'elles, donnez-leur leur mahr, comme une chose due. Il n'y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque entre vous après la fixation du mahr. Car Allah est, certes, Omniscient et Sage.
25. Et quiconque parmi vous n'a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes. Allah connaît mieux votre foi, car vous êtes les uns des autres (de la même religion). Et épousez-les avec l'autorisation de leurs maîtres (Waliy) et donnez-leur un mahr convenable; (épousez-les) étant vertueuses et non pas livrées à la débauche ni ayant des amants clandestins. Si, une fois engagées dans le mariage, elles commettent l'adultère, elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres (non esclaves) mariées. Ceci est autorisé à celui d'entre vous qui craint la débauche; mais ce serait mieux pour vous d'être endurant. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Sourate 24 : AN-NUR
32. Mariez les célibataires d'entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes. S'ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d') Allah est immense et Il est Omniscient.

MALIK Book 28, Number 28.12.29:
Yahya me relata de Malik de Yahya ibn Said que Said ibn al-Musayyab a dit : « La fille esclave n'est pas mariée quand il y a une femme libre qui est mariée jusqu'à ce que la femme libre le veuille. Si la femme libre accepte, elle aura 2/3 de la division du temps. »

Malik a dit : « Un homme libre ne doit pas se marier à une esclave quand il peut se marier avec une femme libre, et il ne devrait pas se marier à une esclave quand il ne peut avoir une femme libre à moins qu'il ne craigne la fornication. Car Allah, qu'Il soit Béni et Exalté, a dit dans Son Livre : '
'Et quiconque parmi vous n'a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes …' (Sourate AN-NISSA, verset 25). Il dit : 'c'est pour ceux qui craignent al-anat (la fornication). »

MALIK Book 28, Number 28.16.38:
Malik a dit : « Ce n'est pas légal de se marier à une esclave chrétienne ou juive, car Allah le Béni, l'Exalté a dit dans Son Livre : '
… (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes…' (Sourate AL-MAIDA, verset 5), et elles sont des femmes libres des Chrétiens et des Juifs. Allah, le Béni, l'Exalté, a dit dans son Livre : 'Et quiconque parmi vous n'a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes …' (Sourate AN-NISSA, verset 25) »
Malik a dit : « Selon notre opinion, Allah a rendu légal le mariage avec des esclaves croyantes, mais pas avec des esclaves chrétiennes et juives des Gens du Livre. »
Malik a dit : « L'esclave chrétienne ou juive est légale pour son maître par le droit de possession, mais une esclave magienne n'est pas légale par le droit de possession. »

2-DEVOIRS ET RECOMPENSES

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 722:
Narré par Ibn Umar : l'Apôtre d'Allah a dit : « Si un esclave est honnête et loyal à son maître et adore son Seigneur (Allah) d'une manière parfaite, il recevra une double récompense »

MUSLIM Book 015, Number 4097:
Ibn Umar rapporta que le Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) a dit : « Quand un esclave veille au bien-être de son maître et adore Allah, il aura deux récompenses. »

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 724:
Narré par Abu Huraira : l'Apôtre d'Allah a dit : « Un esclave pieux reçoit une double récompense. » Abu Hurai ajouta : « Par Celui qui détient mon âme, si ce n'était pour le Jihad, le Hadjj et mon devoir de servir ma mère, j'aurai aimé mourir esclave. »

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 726:
Narré par Abdullah : le Prophète a dit : « Si un esclave sert son sayid (maître) sincèrement et adore son Seigneur (Allah) parfaitement, il recevra une double récompense »

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 727:
Narré par Abu Mussa : le Prophète a dit : « Le mamluk (esclave) qui adore son Seigneur (Allah) d'une manière parfaite, et est consciencieux, sincère et obéissant à son sayid (maître) recevra une double récompense »

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 693:
Narré par Abu Huraira : le Prophète a dit : « Celui qui libère un esclave musulman, Allah sauvera toutes les parties de son corps du Feu comme il a libéré toutes les parties du corps de l'esclave. » Saïd bin Marjana raconta qu'il narra ce hadith à Ali bin Al-Hussein et il libéra son esclave pour lequel Abdullah bin Ja'far avait offert 10 000 dirhams ou 1000 dinars.

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 694:
Narré par Abu Dhar : j'ai demandé au Prophète « Quelle est la meilleure œuvre ? » Il répondit « Croire en Allah et se battre pour Sa Cause ». J'ai demandé « Quelle est la meilleure libération d'esclave ? » Il répondit « La libération du plus cher esclave et le plus aimé par son maître » …

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 707:
Narré par Qais : quand Abu Huraira accompagné de son esclave partirent en vue d'embrasser l'Islam, ils se perdirent de vue sur le chemin. L'esclave vint alors que Abu Huraira était assis avec le prophète. Le Prophète dit : « O Abu Huraira ! Ton esclave est revenu. » Abu Huraira dit : « En effet, je voudrais que tu sois témoin que je l'ai libéré » …

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 715:
Narré par Hisham : mon père m'a dit que Hakim bin Hizam avait libéré 100 esclaves pendant la période préislamique de l'ignorance et il avait sacrifié 100 chameaux (et les avait distribué en charité). Quand il embrassa l'Islam, il sacrifia encore 100 chameaux et libéra 100 esclaves. Hakim dit : « j'ai demandé à l'Apôtre d'Allah, O Apôtre d'Allah ! Que penses-tu de quelques œuvres que je pratiquais durant la période préislamique de l'ignorance comme étant des œuvres de justice ? ». L'Apôtre d'Allah dit : « Tu as embrassé l'Islam avec toutes les bonnes œuvres que tu as faites. »

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 720:
Narré par Abu Musa : l'Apôtre d'Allah a dit « Celui qui a une esclave, l'éduque et la traite bien ensuite la libère et se marie avec elle, aura un double récompense. »

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 723:
Narré par Abu Mussa Al-Ashari : le Prophète a dit : « Celui qui a une esclave, lui apprend les bonnes manières et améliore son éducation puis la libère et se marie avec elle, il aura une double récompense ; et n'importe quel esclave qui observe le droit d'Allah et le droit de son maître recevra une double récompense»

MALIK Book 15, Number 15.7.20:
Yahya me relata de Malik de Sumayy, le serviteur de Abu Bakr, de Abu Salih as-Samman de Abu Huraira, que le Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) a dit : « Celui qui dit 'pas d'autres divinités seulement Allah, seul, sans aucun partenaire. Le Royaume et la Louange Lui appartiennent et Il a pouvoir sur tout' (La ilah illa Allah, wahdahu, lasharika lah, lahu al Mulku wa lahu al Hamdu, wa huwa aala kull shay'in qadir) 100 fois par jour, c'est l'équivalent de la libération de 10 esclaves. 100 bonnes actions lui sont inscrites et 100 mauvaises sont supprimées, et c'est une protection contre Shaytan du matin jusqu'au soir. Personne ne fait une chose plus excellente que lui, sauf celui qui fait plus que cela.»

MUSLIM Book 001, Number 0149:
Abu Dhar rapporta : j'ai dit : « Messager d'Allah, quelle est la meilleure œuvre ? » Il répondit : « Croire en Allah et faire le Jihad pour Sa Cause. » J'ai demandé encore : « Quel est l'esclave dont la libération est la meilleure ? » Il répondit : « Le plus précieux pour son maître et dont le prix est élevé. »

MUSLIM Book 008, Number 3327:
Abu Mussa rapporta que le Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) disait à propos de quelqu'un qui libérait une esclave puis se mariait avec elle, qu'il aurait deux récompenses.

MUSLIM Book 009, Number 3602:
Abu Huraira (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporta que le Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) a dit : « Si l'un de vous libère un esclave musulman, Allah libérera de l'Enfer un organe de son corps pour chaque organe du corps de l'esclave. »

Al-Nawawi dit : Dans ce hadith il y a la preuve que l'affranchissement fait parti des meilleurs actions. Al-Nawawi, commentaire du hadith Sahih Muslim numéro 2775


Il existe aussi un autre hadith où il n'est pas dit si l'esclave est musulman ou non :

MUSLIM Book 009, Number 3603:
Abu Huraira (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporta que le Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) a dit : « Celui qui libère un esclave, Allah libérera de l'Enfer un organe de son corps pour chaque organe du corps de l'esclave, même ses parties intimes.»

Ce hadith est également rapporté par l'imam Ahmad : 2776 & 9175 & 9195 & 9397 & 16410 & 18138 & 18797.

Ainsi, l'islam n'a pas été raciste au point de n'affranchir que des musulmans. Cela est confirmé par tous les savants de l'islam :

Al-Nawawi dit : LES SAVANTS SONT UNANIMES pour dire qu'il est permis d'affranchir des esclaves non-musulmans en ce qui ne concerne pas les kafara (expiation), ils sont unanismes sur le fait que le non-musulman ne peut pas être affranchit pour une kafara lors d'un meurtre, comme cela est dit dans le Coran (4.92). Al-Nawawi, commentaire du hadith Sahih Muslim numéro 836.

Le seul cas où l'islam ne permet pas l'affranchissement des non-musulmans, c'est lors d'une expiation pour le muertre d'un musulman par erreur, l'esclave affranchit doit être musulman. Ainsi, l'islam a permit l'affranchissement des non-musulmans, contrairement à la Bible qui avait interdit d'affranchir un non-Juif (voir ici).


3-APPLICATION DES PEINES LEGALES

Sourate 4 : AN-NISSA

25. … Si, une fois engagées dans le mariage, elles commettent l'adultère, elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres (non esclaves) mariées. Ceci est autorisé à celui d'entre vous qui craint la débauche; mais ce serait mieux pour vous d'être endurant. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

MUSLIM Book 017, Number 4219:
Abu Huraira rapporta que le Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) a dit : « Quand une esclave commet un adultère et que le péché est manifeste, elle devrait être fouettée mais ne lui reprochez rien. Si elle recommence encore, elle devrait être fouettée, mais ne lui faîtes aucun reproche. Si elle commet l'adultère pour la troisième fois, vous devriez la vendre même pour une mèche de cheveux. »

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 731:
Narré par Abu Huraira et Zaid bin Khalid : le Prophète a dit : « Si une esclave a des rapports sexuels illégaux, fouettez-la, si elle le refait encore, fouettez-la encore, si elle le refait, fouettez-la encore. » Le narrateur ajouta que lors de la troisième ou quatrième fois, le Prophète dit : « Vendez-la pour une mèche de cheveux. »

4-ATTRIBUTION DU POUVOIR A L'ESCLAVE

MUSLIM Book 004, Number 1355:
Narré sous l'autorité de Abu Dhar qui dit : « Mon ami (le Saint Prophète) m'ordonna d'écouter (le dirigeant) et lui obéir même s'il était un esclave avec pieds et mains coupés, et d'observer la prière en son temps … »

MUSLIM Book 004, Number 1780:
Amir bin Wathila rapporta que Nafi bin Abd al-Harith rencontra Umar à Usfan, et Umar l'employait comme collecteur à la Mecque. Il (Umar) lui dit (à Nafi) : « Qui avez-vous désigné comme collecteur auprès des gens de la vallée ? » Il dit : « Ibn Abza. » Il dit : « Qui est Ibn Abza ? » Il répondit : « Un de nos esclaves libérés. » Il (Umar) dit : « Ainsi vous avez désigné un esclave libéré auprès d'eux. » Il répondit : « Il connaît bien le Livre d'Allah, l'Exalté et le Grand, et il connaît bien les commandements et les ordres (de la Shari'a). » Umar dit : « Ainsi, le Saint Prophète (paix et bénédiction sur lui) avait dit : 'Par ce Livre, Allah exaltera certaines personnes et dégradera d'autres.' »

MUSLIM Book 007, Number 2977:
Umm al-Hussain (qu'Allah soit satisfait d'elle) rapporta : « J'ai effectué le Hadjj avec le Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) à l'occasion du Hadjj El Wadaa, et je l'ai vu jeter des pierres à Jumrat al-Aqaba et revint sur son chameau, et Bilal et Ussama étaient avec lui. L'un d'eux dirigeait le chameau pendant que l'autre couvrait la tête du Messager d'Allah (paix et bénédiction sur lui) avec un vêtement pour le protéger du soleil. » Elle rajouta : « Le Messager d'Allah dit tellement de choses et je l'ai entendu dire : 'Si un esclave avec un membre manquant et ayant la peau noire est désigné pour vous gouverner selon le Livre d'Allah l'Exalté, écoutez-le et obéissez-lui.'»

MUSLIM Book 020, Number 4525:
Narré sous l'autorité de Abu Dhar qui dit : « Mon ami (le Prophète) me conseilla d'écouter (celui qui a l'autorité) et lui obéir même s'il était un esclave mutilé et infirme. »

MUSLIM Book 020, Number 4528:
Narré sous l'autorité de Yahya bin Hussain qui apprit la tradition de sa grand-mère. Elle dit qu'elle entendit le Saint Prophète (paix et bénédiction sur lui) délivrer un sermon à l'occasion du dernier Hadjj. Il disait : « Si un esclave est désigné sur vous et qu'il vous dirige selon le Livre d'Allah, vous devriez l'écouter et lui obéir. »

BUKHARI Volume 1, Book 11, Number 661:
Narré par Ibn Umar : quand les premiers immigrants vinrent à Al-Usba, un endroit à Quba, avant l'arrivée du Prophète, Salim l'esclave de Abu Hudhaifa, qui connaissait le Coran plus que les autres avait l'habitude de les diriger pendant la prière.

BUKHARI Volume 1, Book 11, Number 662:
Narré par Anas : le Prophète dit : « Ecoutez et obéissez même si un Ethiopien qui a une tête comme un raisin devenait votre chef.»

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 730:
Narré par Abdullah : l'Apôtre d'Allah a dit : « Chacun de vous est un gardien et est responsable de ses charges. Le dirigeant qui a autorité sur les gens est un gardien et est responsable pour eux, un homme est gardien de sa famille et est responsable pour eux, une femme est gardienne de la maison de son mari et de ses enfants et est responsable pour eux, un esclave est gardien de la propriété de son maître et en est responsable, alors tous vous êtes gardiens et responsables de vos charges. »

BUKHARI Volume 3, Book 46, Number 733:
Narré par Abdullah bin Umar : qu'il entendit l'Apôtre d'Allah dire : « Chacun de vous est un gardien et est responsable de ses charges. Le dirigeant est un gardien et est responsable de ses sujets, un homme est gardien dans sa famille et est responsable de ses charges, une femme est gardienne de la maison de son mari et est responsable de ses charges, un esclave est gardien de la propriété de son maître et est responsable de ses charges. » J'ai vraiment entendu cela du Prophète et je pense que le prophète dit aussi : « Un homme est gardien de la propriété de son père et responsable de ses charges ; alors chacun d'entre-vous est gardien et responsable de ses charges. »

Pour résumer, l'Islam :
·Considère l'esclave comme un être humain à part entière
·Considère que l'esclave est l'égal d'une personne libre
·Instaure une relation « patron – employé »
·Donne des droits à l'esclave et fixe des obligations
·Ne base pas l'esclavage sur des critères ethniques
·Interdit l'asservissement des personnes libres, excepté les prisonniers de guerre
·Interdit la traite des esclaves
·Permet aux esclaves d'être libérés à la demande, pour expiation ou pour des occasions spéciales
·Permet aux esclaves d'être libres de leurs mouvements
·Permet aux esclaves de désobéir à leur patron si cela enfreint les Lois de Dieu
·Interdit toute forme de violences verbales ou physiques contre les prisonniers de guerre et les esclaves
·Permet aux esclaves d'accéder aux plus hautes fonctions, y compris celle de Khalif

v-QUELQUES ESCLAVES AFFRANCHIS

1-LES AFFRANCHIS DU PROPHETE
Zaid bin Haritha, Thauban, Ubaidullah bin Abu Rafi, Abu Rafi

2-LES AFFRANCHIS DE AISHA
Abu Yunus, Buraira

3-LES AFFRANCHIS DE UTHMAN
Humran, Tariq

4-LES AFFRANCHIS DE UMAR
Hunai

5-LES AFFRANCHIS DE ABU BAKR
Bilal bin Rabah, Amir bin Fuhaira

6-LES AFFRANCHIS DE SHADDAD
Salim, Abdullah

7-LES AFFRANCHIS DE IBN ABBAS
Kuraib, Ikrima, Umair

8-AUTRES AFFRANCHIS
Abdullah l'affranchis de Asma bint Abu Bakr
, Salim l'affranchis de Mahri, Warrad l'affranchis de Mughira bin Shu'ba, Abu Murra l'affranchis de Umm Hani, Umair l'affranchis de Abi'l-Lahm, Abu Ubaid l'affranchis de Ibn Azhar, Ibn Shawwal l'affranchis de Umm Habiba




Terminons avec un extrait écrit par le Sheikh Abû Al-A`lâ Al-Mawdûdî dans son livre "Les Droits de l'Homme en Islam" :


Voici l'histoire des personnes qui dénoncent les Musulmans jour et nuit pour leurs considérations sur l'esclavage. C'est comme si un criminel pointait du doigt un homme innocent.


Avant cela, ces puissances occidentales pillèrent l'Afrique sur un très large plan, capturèrent les hommes libres, les réduisirent à la servitude et les transportèrent vers leurs nouvelles colonies. Le traitement infligé à ces malheureuses personnes a été pire que celui réservé aux animaux. Les livres écrits par les auteurs occidentaux eux-mêmes témoignent de ces faits.

Après l'occupation de l'Amérique et des Indes occidentales, et durant trois cent cinquante ans, la traite des esclaves a perduré. Les côtes africaines — où les Africains de peau noire furent capturés et apportés de l'intérieur des terres puis embarqués à bord des bateaux — étaient connues comme les Côtes des Esclaves. Pendant seulement un siècle (de 1680 à 1786), le nombre de gens libres ayant été capturés et asservis seulement pour les colonies britanniques s'élève, selon l'évaluation des auteurs britanniques, à 20 millions d'êtres humains. Sur une durée d'un an seulement (1790), il est dit que 75.000 êtres humains ont été capturés et envoyés pour des travaux forcés dans les colonies. Les bateaux utilisés pour transporter les esclaves étaient exigus et sales. Ces malheureux africains ont été jetés dans les cales des bateaux comme du bétail, empilés les uns sur les autres jusqu'au plafond, et bon nombre d'entre eux ont été enchaînés à des poutres en bois sur lesquelles ils pouvaient à peine se mouvoir tellement ils étaient à l'étroit. Ils ne recevaient pas de nourriture convenable, et s'ils tombaient malades ou étaient blessés, aucun traitement médical ne leur était prodigué. Les auteurs occidentaux eux-mêmes déclarent qu'au moins 20% du nombre total des personnes capturées pour l'esclavage et le travail forcé ont péri durant leur transport de la côte africaine vers l'Amérique. Ils ont également estimé que le nombre de personnes qui ont été capturées pour l'esclavage par les diverses nations européennes pendant l'apogée de l'institution esclavagiste atteint la centaine de millions au bas mot.

Maintenant examinons rapidement la position et la nature de l'esclavage dans l'Islam ! L'Islam essaya de résoudre le problème des esclaves qui étaient en Arabie en encourageant par différentes manières les propriétaires à libérer leurs esclaves. Les Musulmans furent avisés que pour l'expiation de certains de leurs péchés, ils devaient affranchir leurs esclaves. Libérer un esclave de son propre chef était considéré comme un acte de grand mérite, à tel point que le Prophète déclara que les membres d'un individu qui libérerait un esclave seraient protégés du Feu de l'Enfer, et ce, en contrepartie des membres de l'esclave qu'il avait libéré. Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — libéra à lui seul quelque soixante-trois esclaves. Le nombre d'esclaves libérés par Aicha était de soixante-sept, Abbas en libéra soixante-dix, Ibnou Omar en libéra mille, et Abderrahram Ibnou 'Aouf en racheta à lui seul trente mille puis les affranchit. De même, d'autres compagnons du Prophète — paix et bénédiction sur lui — libérèrent un grand nombre d'esclaves. Les détails sont donnés dans les traditions et les livres d'histoire sur cette période. Ainsi, le problème des esclaves en Arabie fut résolu sur une courte période de trente ou quarante ans. Après cela, la seule forme d'esclavage qui fut conservée dans la société islamique était celle des prisonniers de guerre, capturés sur le champ de bataille. Ces prisonniers de guerre étaient maintenus par le gouvernement musulman jusqu'à ce que le gouvernement adverse acceptât de les reprendre en échange des soldats musulmans faits prisonniers, ou par le paiement d'une rançon. Si les soldats capturés n'étaient pas échangés contre les prisonniers de guerre musulmans, ou que personne ne payait leur rançon, le gouvernement musulman les distribuait aux soldats de l'armée qui les avait capturés. C'était une manière plus humaine et plus appropriée de se défaire d'eux au lieu de les détenir comme du bétail dans des camps de concentration, en les contraignant aux travaux forcés et, si leurs femmes étaient également capturées, en les poussant à la prostitution.

Plutôt que se débarrasser des prisonniers de guerre d'une manière si cruelle et indigne, l'Islam préféra les répartir dans la population, les mettant ainsi en contact avec d'autres êtres humains. D'autre part, leurs gardiens étaient enjoints de bien les traiter. Le résultat de cette politique éminemment humaine était que la plupart des hommes qui furent capturés sur les champs de bataille adverses puis amenés en territoire islamique comme esclaves enbrassèrent l'Islam, et leurs descendants furent de grands disciples, Imams, juristes, exégètes, hommes d'état et généraux de l'armée musulmane, à tel point que plus tard ils devinrent même des gouverneurs du monde musulman.

Dans les guerres modernes nous constatons également que si un gouvernement est complètement mis en déroute, sans possibilité de négociation pour les prisonniers de guerre, et que l'ennemi vainqueur obtient facilement des prisonniers, l'expérience a prouvé que les prisonniers de guerre de l'armée vaincue étaient maintenus dans des conditions beaucoup plus mauvaises que celles des esclaves. Quelqu'un peut-il nous renseigner sur le sort des milliers de prisonniers de guerre des armées défaites de l'Allemagne et du Japon capturés par la Russie durant la Seconde Guerre mondiale ? Personne n'a pu les comptabiliser jusqu'à présent. Personne ne sait combien de milliers d'entre eux sont encore vivants et combien de milliers ont péri en raison des conditions de vie inhumaines des camps de travail et de concentration russes. Le travail forcé auquel ils furent contraints était pire que le service exigé d'un esclave. Peut-être même qu'au temps des antiques Pharaons d'Egypte, le travail exigé des esclaves pour construire les pyramides d'Egypte n'était pas comparable à celui exigé des prisonniers de guerre en Russie pour développer la Sibérie et d'autres régions reculées de la Russie, ou pour travailler dans les mines et le charbon, et ce, par des températures glaciales, mal vêtus, mal nourris et traités brutalement par leurs surveillants."

Gustave Le Bon a dit : L'esclavage chez les mahométans est fort différent de ce qu'il était chez les chrétiens. La situation des esclaves en Orient est bien préférable en effet à celle des domestiques en Europe. Ils font partie de la famille, et peuvent parfois s'élever aux plus hauts emplois. Aucune idée humiliante ne s'attache en Orient à l'esclavage, et on a dit avec raison que l'esclave y est plus près de son maître qu'un domestique chez nous.  (Gustave Le bon, La Civilisation des Arabes (1884), éd. La Fontaine au Roy, 1990, Livre quatrième, chapitre deuxième, Moeurs et coutumes, p. 284)


Comme vous pouvez le constater, l'esclavage tel que définit par l'Islam ne correspond nullement à la définition traditionnelle de l'esclavage. Il est donc logique de dire que l'Islam a abolit l'esclavage classique, en passant d'une relation « maître absolu – propriété » à une relation « patron – employé ».



Source : http://www.mejliss.com/showthread.php?t=290843






30/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres