La femme chrétienne peut-elle refuser les rapports conjugaux à son mari?


Voici la réciproque de cet article :

l'Islam et le viol conjugal


Luther dit que la femme qui refuse les rapports conjugaux à son mari peut être frappé et même tué :

"Il y a des femmes tellement entêtées, que lors même que leur mari succomberait six fois à la tentation de la chair, elles ne viendraient pas à son aide: le cas échéant, que dira le mari? - Tu ne veux pas, une autre voudra; si madame refuse, vienne la servante; toutefois, après que le mari aura deux et trois fois admonesté sa femme, proclamé son entêtement, et qu'en présence de l'Eglise on lui aura reproché publiquement son obstination : si elle refuse encore le devoir conjugal, - renvoie-la, et, à la place de Vasthi, mets Esther, pour imiter l'exemple d'Assuérus le roi.

Donc tu te serviras ici des paroles du divin Paul. 1Corinth.7 : Le mari n'a pas la propriété de son corps, mais bien sa femme : et la femme n'est pas maîtresse de son corps, mais bien le mari. Point de fraude, si ce n'est d'un consentement mutuel, encore l'apôtre défend-il ce vol : car, en se mariant, tous deux aliéné la jouissance de leur corps. Ainsi, quand l'un refuse à l'autre le devoir, il lui fait un vol, il le spolie, et ce vol est défendu par le code conjugal, ce vol brise les liens du mariage. Le magistrat doit donc employer la force contre la femme revêche; en cas de besoin, le glaive. Si le magistrat use du glaive, le mari imaginera que sa femme a été enlevée et tuée par des voleurs, et il en prendra une autre". Histoire de la vie, des écrits et des doctrines de Martin Luther Par J.M.V. AUDIN, tome 2, chapitre 3 la femme, page 38.

Les chrétiens qui critiquent donc le hadith obligeant la femme de répondre aux besoins de son mari sont donc confondus.



23/05/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres