La polygamie a-t-elle été interdite par la Bible?


Les chrétiens ont tort de critiquer la polygamie, alors que leur livre l'enseigne. Voici un très bon article sur la polygamie dans la Bible :

//blog.decouvrirlislam.net/Home/christianisme/bible/la-polygamie-dans-la-bible


Nous savons que plusieurs prophètes Biblique avaient plusieurs femmes. Par exemple, d'après la Bible, Dieu était avec David qui avait beaucoup de femmes :

2Samuel 5
10 David devenait de plus en plus grand, et l’Eternel, le Dieu des armées, était avec lui.
11 Hiram, roi de Tyr, envoya des messagers à David, et du bois de cèdre, et des charpentiers et des tailleurs de pierres, qui bâtirent une maison pour David.
12 David reconnut que l’Eternel l’affermissait comme roi d’Israël, et qu’il élevait son royaume à cause de son peuple d’Israël.
13 David prit encore des concubines et des femmes de Jérusalem, après qu’il fut venu d’Hébron, et il lui naquit encore des fils et des filles.


Or David avait 18 compagnes : 8 femmes et 10 concubines :

2Sa 5:13 
David took him more concubines - He had, in all conscience, enough before; he had, in the whole, eight wives and ten concubines. That dispensation permitted polygamy, but from the beginning it was not so; and as upon an average there are about fourteen males born to thirteen females, polygamy is unnatural, and could never have entered into the original design of God. Clarke sur 2Samuel 5.13

 
Les Juifs eux-mêmes écrivent que l’on ne permit pas à David de répudier aucune de ses femmes pour épouser Abisag; et qu’il fut contraint de la prendre à titre de concubine, ou de femme du second rang, parce qu’il avait déjà le nombre de dix-huit femmes permis par les coutumes. Dictionnaire de la Bible-dom Aguste Calmet.








Un passage fait clairement allusion à la polygamie :

Psaumes 45. 9
Des filles de rois sont parmi tes bien–aimées; La reine est à ta droite, parée d’or d’Ophir.

Parmi tes amies. L’hébreu jakar (précieux), que nous traduisons par amies, a été interprété de diverses manières. Les Septante et d’autres versions anciennes traduisent: Des filles de rois sont parées de tes vêtements précieux. Calvin et la plupart des exégètes modernes traduisent: Des filles de rois sont parmi tes dames d’honneur, ou: les bien-aimées. Il nous semble difficile de ne pas voir ici une allusion à la polygamie qui, pour un roi surtout, était envisagée partout dans l’antiquité comme un signe de puissance. (Voir à ce sujet l’introduction au psaume.). Bible Annotée sur Psaumes 45.9.


D'après les savants juifs, un roi peut avoir jusqu'à 18 femmes. Rashi dit :

Et il ne se multipliera pas des femmes. Pas plus de dix-huit. Nous apprenons en effet que David avait six femmes et qu’il lui a été dit : « … Et si c’est trop peu, j’y ajouterai deux fois autant » (II Chemouel 12, 8 – 3, 2 à 5 ; Sanhèdrin 21a). Commentaire de Rashi sur Deutéronome 17.17.


Jacob ben Isaac Achkenazi dit :

Le roi ne devait pas non plus avoir plus de dix-huit femme (Siphre Deut.17:16-17). Le Commentaire sur la Torah, Tseenah ureenah, Jacob ben Isaac Achkenazi de Janow, Traduction du yidich, introduction et notes par Jean Baumgarten, éditions verdier, page 862.


Ainsi, la Bible permet au roi d'avoir jusqu'à 18 femmes, comme ce fut le cas de David qui était aimé de Dieu. Comment donc vous chrétiens pouvez-vous critiquer quelque chose que Dieu a donné à son bien-aimé?

Mais les chrétiens ne critiquent pas tous la polygamie, certains parmi leurs savants reconnaissent que la Bible n'a pas interdit la polygamie, ni même le Nouveau Testament. En effet, il n'existe pas de passages dans le Nouveau Testament où il serait indiqué qu'il est interdit à l'homme de prendre plusieurs femmes. La seul interdiction dans la polygamie est restreinte au cas où le mari répudi sa première femme (Matthieu 19.9), ou s'il est évèque (1 Timothée 3,1-2)

En fait, Luther dit que la Bible n'interdit pas la polygamie, mais que c'est seulement déconseillé :

Pour moi, je vous l'avouerai, je ne vois pas comment j'empêcherais la polygamie : il n'y a pas dans les lettres saintes le plus petit mot contre ceux qui prennent plusieurs femmes à la fois; mais il y a beaucoup de choses qui sont permises et qu'on ne saurait décemment pratiquer : la bigamie est de ce nombre. Histoire de la vie, des écrits et des doctrines de Martin Luther Par J.M.V. AUDIN, tome 2, chapitre 12 Sécularisation, éviction des moines, page 223


Luther permet la polygamie pour le prince et pour celui dont la femme présente des défauts :

La réponse à des demandes aussi pressantes ne se fit pas attendre : elle vint sous la forme d'une consultation en vingt-quatre articles, hérissée de subtilités, bourrée de citations bibliques; après avoir représenté que l'introduction de la polygamie donnerait lieu à des scandales affligeants, après avoir engagé le landgrave à vivre dans la chasteté, on finissait par dire : "Si votre altesse est complétement résolue à épouser une seconde femme, nous jugeons qu'elle doit le faire secrètement...C'est ainsi que nous l'approuvons; car l'Evangile n'a ni révoqué, ni défendu ce qui avait été permis dans la loi de Moïse à l'égard du mariage et n'en a point changé la police extérieur, mais il a ajouté la vie éternelle, prescrivant la véritable obéissance aux ordres de Dieu et s'efforçant de réparer la corruption de la nature." Cette consultation était signée de Luther, de Mélanchion, de Bucer, de Corbin, de Lenningue, de Wintferte et de Melanther. On ne peut douter qu'elle ne coutât fort aux réformateurs, mais ils sacrifièrent tout scrupule à l'urgence de ne pas mécontenter un prince qui était leur plus ferme appui.

[...]

On peut rapprocher de ce que Luther disait de la pluralité des femmes, ce qu'il écrivit en d'autres occasions sur le même sujet; M. Michelet (l. III, p.62) a extrait de la correspondance du réformateur les passages suivants :

"Il faut que le mari soit certain par sa propre conscience et par la parole de Dieu que la polygamie lui est permise...Pour moi, j'avoue que je ne puis mettre d'opposition à ce qu'on épouse plusieurs femmes, et que cela ne répugne pas à l'Ecriture sainte. Cependant je ne voudrais pas que cet exemple s'introduisit parmi les chrétiens, à qui il convient de s'abstenir, même de ce qui est permis, pour éviter le scandale." (13 janvier 1524).

"La polygamie, permise autrefois aux Juifs et aux gentils, ne peut, d'après la foi, exister chez les chrétiens, si ce n'est dans un cas d'absolue nécessité, comme quand on est obligé de se séparer de sa femme lépreuse." (21 mars 1527). Les propos de table de Mr Luther, polygamie, Page 100-101.


En conclusion, la Bible a permis et a enseigné la polygamie à plusieurs prophètes Biblique et hommes de Dieu, et ne l'a pas interdite.




23/05/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres