Pourquoi Noé a maudit Canaan au lieu de Cham?


Selon la Bible, à un moment donné, Noé s'était découvert à cause de son ivresse, et lorsque son fils Cham avait vu cela, il ne l'avait pas couvert. A cause de sa négligeance, Noé a maudit Canaan, le fils de Cham :

Genèse 9
20 Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne.
21 Il but du vin, s'enivra, et se découvrit au milieu de sa tente.
22 Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères.
23 Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père.
24 Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet.
25 Et il dit: Maudit soit Canaan! qu'il soit l'esclave des esclaves de ses frères!
26 Il dit encore: Béni soit l'Eternel, Dieu de Sem, et que Canaan soit leur esclave!
27 Que Dieu étende les possessions de Japhet, qu'il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur esclave!


Mais une question incontournable nous vient à l'esprit. Pourquoi Noé maudit-il Canaan le fils de Cham, au lieu de maudire Cham lui même? Les commentateurs divergent et ne savent donner une réponse. Selon certains, ce serait Canaan qui aurait montré à son père Cham que Noé était nue, comme le dit la Bible Annotée :

Nous sommes ainsi amenés à une ou l'autre de ces suppositions: ou bien Canaan avait pris à la faute de son père une part qui n'est pas indiquée dans le récit, ou bien Noé savait que les défauts inhérents au caractère de Cham et de ses fils atteignaient leur point culminant chez le plus jeune de ceux-ci. Bible Annotée sur Genèse 9.25.

Cette histoire est bien étrange.


Le dictionnaire de Westphal reconnait qu'il y a des contradictions et des erreurs dans le récit de la Genèse concernant cette histoire :

CHAM ou CAM

Personnage de l'humanité primitive. D'après #Ge 5:32 6:10, il fut le deuxième fils de Noé, le frère de Sem et de Japhet. Il était marié au moment du déluge et trouva grâce, ainsi que sa femme, devant Jéhovah, puisqu'il fut admis dans l'arche. Il fut béni avec toute sa famille et eut part à l'alliance conclue entre Dieu et Noé {#Ge 9}. Nous avons dans #Ge 10 une liste de ses descendants. La rédaction de ces faits semble devoir être attribuée à P. Dans #Ge 9:20-28 se trouve un récit relatif à Cham, de style et de conception bien plus archaïques que les versets précédents et qui paraît provenir de J; c'est le passage relatif à l'ivresse de Noé et au manque de respect dont aurait fait preuve son fils à son égard. Le lecteur est obligé de relever quelques contradictions ou incohérences quand il compare ce récit au contexte: alors que, dans #Ge 9:18, Cham est le deuxième fils de Noé, dans le verset 24 il est le plus jeune des trois; Canaan, fils de Cham, est maudit pour la faute commise par son père. Nous pouvons en conclure qu'à côté de la tradition faisant de Cham le deuxième fils de Noé et le frère de Sem et de Japhet, figure une autre source de récits qui connaissaient également trois fils au héros du déluge: Sem, Japhet et Canaan. La faute était commise par Canaan, avant le déluge probablement, car les fils de Noé sont présentés dans ce passage comme jeunes encore et habitant chez leur père. On comprend ainsi fort bien la malédiction de Canaan. Ce vieux récit tendait à expliquer—ou même, dans sa forme primitive et orale, à prédire—l'asservissement des Cananéens par les Israélites, descendants de Sem (verset 26); il soulignait l'immoralité des Cananéens, célèbre en Israël {#Le 18:3,24,30}.

Pour concilier les deux sources de récits dont il avait connaissance, un rédacteur de P fit de Canaan le fils de Cham {#Ge 10:6} et dut ajouter à #Ge 9:18 ces mots qui ont bien l'allure d'une note rédactionnelle: «Cham était le père de Canaan.» Et c'est peut-être lui encore qui, pour attribuer la faute a un fils de Noé, mit comme sujet au verset 22: «Cham le père de [Canaan]» à la place de «Canaan». L'interprétation qui fait porter sur les nègres les effets de la malédiction de Noé est une invention des commentaires rabbiniques, dont la littérature esclavagiste s'empara au XV e siècle pour les besoins de sa triste cause (cf. R. Allier, Une énigme troublante, Paris 1930).
Dictionnaire Encyclopédique de la Bible-Westphal.


Ainsi les scribes n'ont eu aucun scrupule à ajouter des paroles à la Bible pour remédier aux lacunes.

Cependant, il existe une interprétation faite par plusieurs commentateurs juifs, qui connaissaient mieux la Torah que les chrétiens et qui est la suivante : Cham aurait coupé le sexe de son père Noé pour qu'il ne puisse plus avoir d'enfants (ou l'aurait sodomisé), alors Noé l'aurait punit en maudissant Canaan, son fils :


Jacob ben Isaac Achkenazi :

Le Nom béni dit à Cham : "Puisque tu as fait honte à ton père en ne le recouvrant pas, tu seras couvert de honte : tes enfants tomberont entre les mains du roi d'Assyrie. Il les mènera nus, le sexe découvert parmi la foule." Cham fit en sorte que son père Noé ne puisse plus concevoir d'enfants. Chami dit à ses enfants : "Vous savez qu'Adam eut deux enfants. L'un tua l'autre car ils ne purent s'entendre pour partager l'héritage. Nous sommes trois frères et notre père désire encore un enfant. Alors nous, à plus forte raison, nous n'arriverons jamais à nous mettre d'accord." Cham fit donc en sorte que son père ne puisse plus avoir d'enfant. Dans l'arche, Noé se désolait de ne pas avoir un jeune fils pour le servir. Il se dit : "Quand je sortirai de l'arche, je concevrai un fils." Chami entendit cela et aussitôt, il décida d'émasculer son père. Lorsque Noé se réveilla de son ivresse et qu'il se rendit compte de ce que Cham lui avait fait, il maudit Canaan, le fils de Cham, afin qu'il devienne l'esclave de ses frères pour l'éternité puisque Cham l'avait empêché d'avoir un serviteur. Une autre interprétation dit : il maudit Canaan et pas Cham car, à sa sortie de l'arche, Dieu l'avait béni; Cham ne méritait pas d'être maudit; voila pourquoi c'est son fils Canaan qui le fut. Rav Hona dit au nom de Rav Joseph : Noé dit à Cham : "Tu m'as privé de la possibilité de coucher avec ma femme, ce qu'on fait dans l'obscurité et jamais le jour en pleine lumière; aussi tes enfants seront obscurcis et deviendront noirs comme les Ethiopiens et les Maures." Le Commentaire sur la Torah, Tseenah ureenah, Jacob ben Isaac Achkenazi de Janow, Traduction du yidich, introduction et notes par Jean Baumgarten, éditions verdier, page 90.


Rashi dit :

'Ham, père de Kena'an, vit Certains de nos rabbins disent que c'est Kena'an qui l'a vu et est allé le raconter à son père. C'est pourquoi on le mentionne ici. C'est également pourquoi il a été maudit (Beréchith raba 36).

Il vit la nudité de son père Certains disent qu'il l'a émasculé, d'autres qu'il l'a sodomisé (Sanhèdrin 70a).

Commentaire de Rashi sur Genèse 9.22.

Maudit soit Kena'an A cause de toi, je n'aurai pas un quatrième fils pour me servir. Maudit soit donc ton quatrième fils, et qu'il soit asservi aux descendants des aînés sur lesquels incombe désormais la charge de me servir ! (Beréchith raba 36, 7)

Et pourquoi 'Ham l'a-t-il émasculé ? Il a dit à ses frères : « Adam a eu deux fils, dont l'un a tué l'autre pour l'héritage du monde. Notre père a déjà trois fils, et il en voudrait encore un quatrième ? ! » (Beréchith raba 36, 5).

Commentaire de Rashi sur Genèse 9.25.



Remarquez que ce récit est celui-ci qui colle le mieux avec ce que dit la Bible, car en effet, Noé se serait vengé de Cham en punissant son fils, comme Cham a privé Noé d'avoir un autre fils.
Ainsi, selon la Bible il y a une incohérence qu'on ne peut résoudre qu'en se référant aux savants héritiers de la Torah qui sont les juifs. D'après eux, Cham aurait emasculé et/ou sodomisé Noé, ce qui est absurde, bien que résolvant l'incohérence.





15/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres