Un chien mort retarde la révélation du Coran?


Certains spécialistes de l'ignorance prétendent qu'un chien mort a été la cause du retardement de la révélation Coranique. Ils citent les hadiths suivants :

(By the morning hours, and by the night when it is stillest, thy Lord hath not forsaken thee nor doth He hate thee) [93:1-3]. Abu Mansur al-Baghdadi informed us> Abu'l-Husayn Ahmad ibn al-Sarraj> al-Husayn ibn al-Muthanna ibn Mu'adh> Abu Hudhayfah> Sufyan al-Thawri> al-Aswad ibn Qays> Jundub who said: "A woman from the Quraysh said to the Prophet, Allah bless him and give him peace: 'I think your demon has forsaken you', and so it was revealed (By the morning hours, and by the night when it is stillest, thy Lord hath not forsaken thee nor doth He hate thee)". This was narrated by Bukhari> Ahmad ibn Yunus> Zuhayr> al-Aswad and by Muslim> Muhammad ibn Rafi'> Yahya ibn Adam> Zuhayr. Abu Hamid Ahmad ibn al-Hasan al-Katib informed us> Muhammad ibn Ahmad ibn Shadhan> 'Abd al-Rahman ibn Abi Hatim> Abu Sa'id al-Ashajj> Abu Mu'awiyah> Hisham ibn 'Urwah> his father who related: "Gabriel, peace be upon him, was late in coming to the Prophet, Allah bless him and give him peace, and this caused him tremendous distress. Khadijah said to him: 'Your Lord has forsaken you because of the distress He sees in you!' And so Allah, exalted is He, revealed (By the morning hours, and by the night when it is stillest, thy Lord hath not forsaken thee nor doth He hate thee)". Abu 'Abd al-Rahman ibn Abi Hamid informed us> Abu Bakr Muhammad ibn 'Abd Allah ibn Zakariyya> Muhammad ibn 'Abd al-Rahman al-Daghuli> 'Abd al-Rahman Muhammad ibn Yunus> Abu Nu'aym> Hafs ibn Sa'id al-Qurashi who related that his mother has related from Khawlah, a servant of the Messenger of Allah, Allah bless him and give him peace, that a dog entered the Prophet's house, went under the bed and later died there. Days passed by and the Prophet, Allah bless him and give him peace, did not receive any revelation. He said: "O Khawlah, what has happened in my house? Gabriel, peace be upon him, has stopped coming to me". Khawlah said: "I will tidy the house and sweep the floor". When she tried to sweep under the bed, she felt something heavy. She got it out and found it was a dog. She took the dog out and threw it behind a wall. The Prophet, Allah bless him and give him peace, then came in with his jawbones trembling — whenever revelation came to him he shivered — and said: "O Khawlah, cover me!" Allah, exalted is He, revealed to him (By the morning hours, and by the night when it is stillest, thy Lord hath not forsaken thee nor doth He hate thee).

//www.altafsir.com/Tafasir.asp?tMa ... nguageId=2


SAHIH MUSLIM Book 024, Number 5246:
A'isha reported that Gabriel (peace be upon him) made a promise with Allah's Messenger (may peace be upon him) to come at a definite hour; that hour came but he did not visit him. And there was in his hand (in the hand of Allah's Apostle) a staff. He threw it from his hand and said: Never has Allah or His messengers (angels) ever broken their promise. Then he cast a glance (and by chance) found a puppy under his cot and said: 'A'isha, when did this dog enter here? She said: BY Allah, I don't know He then commanded and it was turned out. Then Gabriel came and Allah's Messenger (may peace be upon him) said to him: You promised me and I waited for you. but you did not come, whereupon he said: It was the dog in your house which prevented me (to come), for we (angels) do not enter a house in which there is a dog or a picture.


//hadith.al-islam.com/Page.aspx?pa ... TOCID=1001

SAHIH MUSLIM Book 024, Number 5248:
Maimuna reported that one morning Allah's Messenger (may peace be upon him) was silent with grief. Maimuna said: Allah's Messenger, I find a change in your mood today. Allah's Messenger (may peace be upon him) said: Gabriel had promised me that he would meet me tonight, but he did not meet me. By Allah, he never broke his promises, and Allah's Messenger (may peace be upon him) spent the day in this sad (mood). Then it occurred to him that there had been a puppy under their cot. He commanded and it was turned out. He then took some water in his hand and sprinkled it at that place. When it was evening Gabriel met him and he said to him: you promised me that you would meet me the previous night. He said: Yes, but we do not enter a house in which there is a dog or a picture. Then on that very morning he commanded the killing of the dogs until he announced that the dog kept for the orchards should also be killed, but he spared the dog meant for the protection of extensive fields (or big gardens).


//hadith.al-islam.com/Page.aspx?pa ... 5&PID=4000

Outre le fait que ces ignorants citent des histoires fausses, il mélangent en plus deux histoires différentes.

En effet, le premier hadith parle d'un chien mort sous le lit du Prophète (sallallahu alayhi wa sallam) qui aurait retardé la révélation du Coran, tandis que les deux autres hadith rapportés par Sahih Muslim affirment simplement que l'ange Jibril devait rendre visite au Prophète (sallallahu alayhi wa sallam) mais qu'il ne l'a pas fait car un chien (et non un chien mort!) se trouvait dans sa maison. La différence est de taille.

Ceci étant, commençons par voir le premier hadith. Il est faible comme l'affirment les savants :

Ibn Hajar a dit que cette histoire est étrange et qu'elle est chadha (opposé à une naration plus fiable), réfuté par ce qui est rapporté dans le sahih (bukhary). Fath al bary, tome 14 page 122.

Al-Albany dit que ce hadith est mounkar et faible. Silsila adha'ifa 6136.

Al-Boussiry a dit que ce hadith est faible.

Salim al-Hilaly et Muhammad Al nasr ont dit que ce hadith est faible. Kitab al-isti'ab tome 3 page 523.

Al-Haythami et al-Suyuti disent que la chaine de transmission contient des inconnus.

Dans son "Les hadiths authentique relatifs aux circonstances de la révélation du Saint Coran", le Cheikh Muqbal fait une authentification des asbab anouzoul, et pour la sourate 93.1 il cite seulement l'histoire de la femme qui a dit au Prophète (alahi assalat wa assalam) qu'Allah l'avait abandonné (Bukhari), donc c'est que le Cheikh considère cette histoire comme faible.

//www.dorar.net/enc/hadith?skeys=%D8%AC%D9%8E%D8%B1%D9%92%D9%88%D8%A7%D9%8B+%D8%AF%D8%AE%D9%84+%D8%A7%D9%84%D8%A8%D9%
8A%D8%AA&xclude=&degree_cat0=1


//www.burhanukum.com/article1302.html


Par conséquent, il n'est pas possible de se baser sur ce hadith car il est faible et contredit un hadith sahih de Bukhary expliquant le retardement de la révélation, qui n'a rien à voir avec un chien mort.

La première (et principale) allégation est donc réfutée. Elle l'est encore plus lorsqu'on sait que le Prophète (sallallahu alayhi wa sallam) ne recevait pas la révélation uniquement chez lui, mais partout. Donc si des versets devaient lui être révélés et que le chien était une cause de la non révélation, il suffisait alors d'attendre que le Prophète (sallallahu alayhi wa sallam) sorte de chez lui (par exemple, au moment de la prière à la mosquée!) pour recevoir la révélation. Donc en aucun cas un chien aurait réussit à repousser la révélation! Ce qui fait que l'allégation est encore une fois mise en pièce.

Venons-en aux deux hadiths rapportés dans Sahih Muslim. En fait, il n'y a rien à répondre puisqu'ils indiquent simplement que l'ange Jibril devait visiter le Prophète (sallallahu alayhi wa sallam), et qu'il ne l'a pas fait à cause d'un chien. Nos contradicteurs n'ont pas prouvé que Jibril devait transmettre une révélation du Coran lors de sa visite, car il pouvait très bien le visiter pour autre chose que la révélation, d'ailleurs il l'a fait dans plusieurs cas :

- Lorsqu'il est venu sous forme humaine apprendre aux compagnons ce qu'était l'islam (sahih Muslim, numéro 10)

- Lors du hadith suivant :

Sahih Muslim 137.
D'après Abou Dharr (que Dieu l'agrée) : L'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : Gabriel (que la paix soit sur lui) vint m'annoncer cette bonne nouvelle : "Quiconque de ta Communauté meurt sans rien associer à Dieu, entrera au Paradis"....

- Lors de la bataille contre les Bany Qurayza, Jibril est venu le voir pour lui dire "Tu as déposé l'arme, mais par Dieu, nous ne l'avons pas posée. Sors; combats-les" Sahih Muslim 3315.

Donc on voit bien que la venue de Jibril n'implique pas nécessairement une révélation Coranique! En fait les hadiths deviennent plus clairs lorsqu'on lit ce hadith :

Sahih Muslim 3929.
D'après Ibn 'Abbâs (que Dieu agrée le père et le fils), le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "LES ANGES n'entrent pas dans une maison où il y a un chien ou une représentation figurée".

Or Jibril étant un ange, il n'entre pas dans les demeures où il y a un chien. Ceci n'a donc rien à voir avec la révélation Coranique, et n'est pas spécifique à Jibril, car les autres anges n'entrent pas dans la demeure contenant un chien. Par suite, la deuxième allégation est elle aussi pleinement réfutée.





BONUS GAMES (humiliation d'abdalmassih)


Abdalmassih, l'auteur de cette allégation qui a été réfutée avec aisance, vient de s'attirer de sérieux ennuis. Le soucis avec ce chrétien arabe qui ignore l'arabe (voir plus bas) c'est qu'il n'a jamais lu la Bible qui indique un cas similaire et bien plus encore. En effet, lisons les versets suivants :

Deutéronome 23
9   Lorsque tu camperas contre tes ennemis, garde–toi de toute chose mauvaise.
10  S'il y a chez toi un homme qui ne soit pas pur, par suite d'un accident nocturne, il sortira du camp, et n'entrera point dans le camp;
11  sur le soir il se lavera dans l'eau, et après le coucher du soleil il pourra rentrer au camp.
12  Tu auras un lieu hors du camp, et c'est là dehors que tu iras.
13  Tu auras parmi ton bagage un instrument, dont tu te serviras pour faire un creux et recouvrir tes excréments, quand tu voudras aller dehors.
14  Car l'Eternel, ton Dieu, marche au milieu de ton camp pour te protéger et pour livrer tes ennemis devant toi; ton camp devra donc être saint, afin que l'Eternel ne voie chez toi rien d'impur, et qu'il ne se détourne point de toi.

Autres traductions du verset 14

Bible Zadoc : Car l'Eternel, ton Dieu, marche au centre de ton camp pour te protéger et pour te livrer tes ennemis: ton camp doit donc être saint. Il ne faut pas que Dieu voie chez toi une chose déshonnête, car il se retirerait d'avec toi.

Bible Saci : Après vous être soulagé; car le Seigneur votre Dieu marche au milieu de votre camp pour vous délivrer de tout péril, et pour vous livrer vos ennemis; ainsi vous aurez soin que votre camp soit pur et saint, et qu'il n'y paroisse rien qui le souille, de peur que le Seigneur ne vous abandonne.

TOB : Car le SEIGNEUR ton Dieu lui–même va et vient au milieu de ton camp pour te sauver en te livrant tes ennemis: aussi ton camp est–il saint, et il ne faut pas que le SEIGNEUR voie quelque chose qui lui ferait honte: il cesserait de te suivre.

Bible Annotée : Car l'Eternel ton Dieu marche au milieu de ton camp pour te couvrir de son ombre et pour te livrer tes ennemis; ton camp sera saint; et il ne verra chez toi rien de malséant qui l'oblige à se retirer de toi.

Bible Chouraqui : Car IHVH–Adonaï ton Elohim marche au sein de ton camp, pour te délivrer, pour donner ton ennemi en face de toi. Ton camp sera consacré aucun propos de sexe n'apparaîtra en toi, pour qu'il ne se détourne pas de derrière toi.

Bible Darby : Car l'Eternel, ton Dieu, marche au milieu de ton camp pour te délivrer et pour livrer tes ennemis devant toi; et ton camp sera saint, afin qu'il ne voie parmi toi rien de malséant, et qu'il ne se détourne d'avec toi.

Ainsi d'après la Bible, Dieu s'en va s'il y a quelqu'un d'impur donc un chien mort le fera s'en aller, ce qui met à terre abdalmassih. Nous pouvons tirer deux choses importantes de ce passage :

- Abdalmassih a critiqué quelque chose qui est propre à son Dieu, il a donc blasphémé

- Abdalmassih a démontré que le prophète des musulmans est un véritable prophète car le vrai Dieu selon sa Bible ne transmet pas la révélation là où il y a des impuretés.

De plus, d'après la Bible, s'il y a des excréments près de nous qui ne sont pas entérés, alors Dieu s'en va et nous abandonne. Ceci se produit d'ailleurs en temps de guerre, ce qui signifie que Dieu peut abandonner son peuple face à leur ennemis à cause d'un excrément qui n'a pas été caché. Ainsi, Abdalmassih ose critiquer le cas d'un chien mort (qui de plus est non fondé comme nous l'avons vu), alors que selon sa Bible un excrément fait non seulement retarder la révélation mais en plus peut causer la défaite du peuple face l'ennemi.




Abdalmassih un chrétien arabe qui ne connait pas l'arabe

Dans son site, Abdalmassih qui écrit pour un public francophone, traduit les titres en arabe pour montrer à ses lecteurs qu'il sait parler arabe. Le soucis avec ce genre d'attitude, c'est qu'il risque de se faire humilier face à n'importe quel arabophone non pubère connaissant un minimum les règles de grammaires, en particulier le moudhaf et le moudhaf illay. Il a écrit :







Or dans sa phrase le mot "rassoul" est moudhaf tandis que le mot "oumiyoun" est moudhaf illayhi, or le moudhaf illahy ne doit pas être marfou' mais majrour, il fallait donc écrire "oumiyin", chose connu de tout arabophone débutant. C'est comme si on disait en français "le prophète, les ignorants" à la place de "le prophète des ignorants". On se demande donc qui est l'ignorant qui ignore la langue arabe et qui prétend la connaître et traduit incorrectement en plus mot "oumi" par ignorant au lieu de "illettré" selon le contexte islamique.


29/09/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres