Crucifixion & Contradiction : Qui a mit Jésus dans son sépulcre?



Selon Matthieu, Marc et Luc, c'est Joseph qui prit Jésus pour le mettre dans son sépulcre :

Matthieu 27
57 Le soir étant venu, arriva un homme riche d'Arimathée, nommé Joseph, lequel était aussi disciple de Jésus.
58 Il se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate ordonna de le remettre.
59 Joseph prit le corps, l'enveloppa d'un linceul blanc,
60 et le déposa dans un sépulcre neuf, qu'il s'était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l'entrée du sépulcre, et il s'en alla.

Marc 15
42 Le soir étant venu, comme c'était la préparation, c'est-à-dire, la veille du sabbat,
43 arriva Joseph d'Arimathée, conseiller de distinction, qui lui-même attendait aussi le royaume de Dieu. Il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus.
44 Pilate s'étonna qu'il fût mort si tôt; fit venir le centenier et lui demanda s'il était mort depuis longtemps.
45 S'en étant assuré par le centenier, il donna le corps à Joseph.
46 Et Joseph, ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix, l'enveloppa du linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc. Puis il roula une pierre à l'entrée du sépulcre.

Luc 23
50 Il y avait un conseiller, nommé Joseph, homme bon et juste,
51 qui n'avait point participé à la décision et aux actes des autres; il était d'Arimathée, ville des Juifs, et il attendait le royaume de Dieu.
52 Cet homme se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus.
53 Il le descendit de la croix, l'enveloppa d'un linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc, où personne n'avait encore été mis.



Selon Jean, C'est Joseph et Nicodème qui ont prit Jésus pour le mettre dans son sépulcre :

Jean 19
38 Après cela, Joseph d'Arimathée, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate la permission de prendre le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Il vint donc, et prit le corps de Jésus.
39 Nicodème, qui auparavant était allé de nuit vers Jésus, vint aussi, apportant un mélange d'environ cent livres de myrrhe et d'aloès.
40 Ils prirent donc le corps de Jésus, et l'enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c'est la coutume d'ensevelir chez les Juifs.
41 Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n'avait été mis.
42 Ce fut là qu'ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche.


Comment Matthieu, Marc et Luc ont-ils pu oublié d'indiquer que Nicodème a descendu Jésus de la croix? Cette question devient encore plus embêtante lorsque l'on s'aperçoit que le personnage Nicodème est inconnu dans les synoptiques, puisque seul Jean parle de lui. Ainsi, on ne peut pas dire que les évangélistes se complètent les uns les autres, puisque pour Matthieu, Marc et Luc, Nicodème n'existe pas. Ceci prouve bien que nous sommes en présences de faits mal rapportés.




Selon Paul, ce sont ceux qui l'ont crucifié qui l'ont descendu et mit au sépulcre :

Actes 13
27 Car les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, et, en le condamnant, ils ont accompli les paroles des prophètes qui se lisent chaque sabbat.
28 Quoiqu'ils ne trouvassent en lui rien qui fût digne de mort, ils ont demandé à Pilate de le faire mourir.
29 Et, après qu'ils eurent accompli tout ce qui est écrit de lui, ils le descendirent de la croix et le déposèrent dans un sépulcre.
30 Mais Dieu l'a ressuscité des morts.


Un "argument" permettant de lever la contradiction serait de dire que Paul rapporte les faits de façon rapide, ce serait la raison pour laquelle il dit que ce sont les meurtriers de Jésus qui l'ont descendu de la croix. Cette évasion ne mérite pas d'être prise au sérieux, rien n'indique une telle chose. Paul dit juste après :

Actes 27.31 
Il est apparu pendant plusieurs jours à ceux qui étaient montés avec lui de la Galilée à Jérusalem, et qui sont maintenant ses témoins auprès du peuple.


Ici, Paul précise que Jésus est apparu une certaine catégorie de personne, il n'a pas dit que Jésus "leur est apparu", auquel cas, on aurait pu croire que lorsque Paul dit "ils", il visait par là les juifs qui ont tués Jésus, et ses disciples.


Ces divergences prouvent que les auteurs du Nouveau Testament n'étaient pas présent au moment de la crucifixion de Jésus et qu'ils ont simplement rapportés des faits contradictoires.






04/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres