Le témoignage de la femme selon la Bible




Plusieurs chrétiens critiquent le fait qu'en Islam, dans certaines conditions le témoignage de l'homme est le double de celui de la femme. Voyons ce qu'il en est dans la Bible.

Nous trouvons dans la Bible plusieurs passages qui traitent de la déposition des témoins :

Exode 20:16 
Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.

Exode 23:1 
Tu ne répandras point de faux bruit. Tu ne te joindras point au méchant pour faire un faux témoignage.

Lévitique 5:1 
Lorsque quelqu'un, après avoir été mis sous serment comme témoin, péchera en ne déclarant pas ce qu'il a vu ou ce qu'il sait, il restera chargé de sa faute.

Nombres 35:30 
Si un homme tue quelqu'un, on ôtera la vie au meurtrier, sur la déposition de témoins. Un seul témoin ne suffira pas pour faire condamner une personne à mort.

Deutéronome 5:20 
Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.


Des versets précisent que pour qu'une accusation soit prise en compte, il faut deux ou trois témoins :

Deutéronome 17:6 
Celui qui mérite la mort sera exécuté sur la déposition de deux ou de trois témoins; il ne sera pas mis à mort sur la déposition d'un seul témoin.

Matthieu 18:16 
Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.

2 Corinthiens 13:1 
Je vais chez vous pour la troisième fois. Toute affaire se réglera sur la déclaration de deux ou de trois témoins.

1 Timothée 5:19 
Ne reçois point d'accusation contre un ancien, si ce n'est sur la déposition de deux ou trois témoins.

Hébreux 10:28 
Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins;


Or, les témoins ne pouvaient pas être des femmes :

Deutéronome 19 (Louis Segond)
15 Un seul témoin ne suffira pas contre un homme pour constater un crime ou un péché, quel qu'il soit; un fait ne pourra s'établir que sur la déposition de deux ou de trois témoins.
16 Lorsqu'un faux témoin s'élèvera contre quelqu'un pour l'accuser d'un crime,
17 LES DEUX HOMMES ('enowsh) en contestation comparaîtront devant l'Eternel, devant les sacrificateurs et les juges alors en fonctions.
18 Les juges feront avec soin des recherches. Le témoin est–il un faux témoin, a–t–il fait contre son frère une fausse déposition,
19 alors vous le traiterez comme il avait dessein de traiter son frère. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.


Définition de 'enowsh :

1) homme, homme mortel, personne, humain

homme 325, gens 178, maris, mâle, marchands, serviteurs, frères, ceux, soldats, espions, habitants, archers, matelots; 563

Traduction générale par :

homme 325, gens 178, maris, mâle, marchands, serviteurs, frères, ceux, soldats, espions, habitants, archers, matelots; 563

http://concordance.keo.in/strong_hebreu/strong-hebreu-582.html?keologin=concordance&


Ce mot désigne en général le sexe masculin et jamais une femme en particulier. De plus, dans les versets 18 et 19 il est dit "son frère", ce qui prouve bien qu'il s'agit d'un homme. La majorité des traductions de la Bible utilisent le mot homme :

Bible Annotée : et que les deux hommes entre lesquels aura lieu la contestation auront comparu en présence de l'Eternel,

Bible Chouraqui : les deux hommes qui ont le litige se tiennent en face de IHVH–Adonaï,

Bible Crampon : les deux hommes en contestation se présenteront devant Yahweh,

Bible Darby : alors les deux hommes qui ont le différend, comparaîtront devant l'Éternel,

Bible de l'Epée : Les deux hommes qui auront contestation entre eux, comparaîtront devant l'Éternel,

Bible de Jérusalem : les deux hommes qui ont ainsi procès devant Yahvé

Bible du Rois James : Alors les deux hommes qui ont la controverse comparaîtront devant le SEIGNEUR,

Bible Lienart : les deux hommes en contestation se présenteront devant Yahweh

Bible Martin : Alors ces deux hommes-là qui auront contestation entr'eux, comparaîtront devant l'Eternel,

Bible Ostervald :  Les deux hommes qui auront contestation entre eux, comparaîtront devant  l'Éternel,

Bible Pirot Clamer :  les deux hommes en contestation se présenteront devant Yahweh

TOB : les deux hommes qui auront ainsi une contestation devant le SEIGNEUR

SEPTANTE : then shall the two men between whom the controversy is, stand before the Lord,



Ce passage prouve donc que les témoins sont obligatoirement des hommes.


John Gill dit :

before the priests and the judges which shall be in those days; which shall compose the sanhedrim, or court of judicature; and this seems to confirm it, that by priest and judge, in Deu_17:9 are meant priests and judges; Jarchi says, this Scripture speaks of witnesses, that is, of the false witness that testifies wrong against a man, and another that contradicts his testimony, and teaches that there is no witness by women; and so it is elsewhere said (a), an oath of witness is made by men, and not by women; on which it is observed (b) that a woman is not fit to bear witness, as it is written:

then both the men,.... men and not women; and the above writer remarks further, that it teaches that they ought to bear testimony standing.

(a) Misn. Shebuot, c. 4. sect. 1. (b) Bartenora in ib.

John Gill's Exposition of the Entire Bible, Deuteronomy 19.17.



Rachi dit :

Les deux hommes se tiendront Le texte, qui parle ici des témoins, vient nous enseigner que les femmes sont inaptes à témoigner, et aussi que les témoins doivent déposer debout (Chevou'oth 30a). Commentaire de Rachi sur Deutronome 19.17.



D'autres versets prouvent que les témoins étaient des hommes :

Proverbes 25:18 
Comme une massue, une épée et une flèche aiguë, Ainsi est UN HOMME qui porte un faux témoignage contre son prochain.

Jean 2:25 
et parce qu'il n'avait pas besoin qu'on lui rendît témoignage d'aucun HOMME; car il savait lui–même ce qui était dans l'homme.

Actes 6:3 
C'est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept HOMMES, de qui l'on rende un bon témoignage, qui soient pleins d'Esprit–Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi.


Jésus lui même affirme que le témoignage est fait par deux hommes :

Jean 8.17 
Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux HOMMES est vrai;





Jean affirme que les témoins étaient des hommes :

1Jean 5
7 Car il y en a trois qui rendent témoignage:
8 l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord.
9 Si nous recevons le témoignage DES HOMMES, le témoignage de Dieu est plus grand; car le témoignage de Dieu consiste en ce qu'il a rendu témoignage à son Fils.


La Bible Annotée commente :

D'après une disposition de la loi, à laquelle Jean pensait sans doute déjà en parlant des trois témoins, {#1Jn 5:7} et qu'il rappelle positivement ici, le témoignage des hommes, solennellement rendu en justice, était reçu lorsque les déclarations de deux ou trois témoins concordaient. {#De 17:6 19:15,mt 18:16 Jn 8:17} Or, si le témoignage des hommes nous inspire une confiance qui forme notre conviction, que sera-ce du témoignage de Dieu qu'il a rendu de son Fils, et qui repose sur le triple fondement indiqué par l'apôtre? {#1Jn 5:6}. Commentaire de la Bible Annotée sur 1Jean 5.9.




Des commentaires de savants chrétiens :


Le dictionnaire de Bost :

La condamnation d'un homme accusé de meurtre ne pouvait avoir lieu que sur l'accusation de deux ou de trois témoins {#No 35:30 De 17:6 Heb 10:28}. Et en général pour tout crime ou délit, ce nombre de témoins devaient être entendus {#De 19:15 Mt 18:16 1Ti 5:19 Jn 8:17}. Les témoins devaient être Israélites, hommes, et libres: les femmes, les enfants, les étrangers, les esclaves ne pouvaient témoigner. Dictionnaire de la Bible de Jean Augustin Bost, définition de "témoins".




Le dictionnaire de Westphal :

Aux temps évangéliques, plusieurs témoins étaient requis pour toute espèce de condamnation {#Mt 18:16}. Comp, l'adage de l'ancienne jurisprudence: testis unus, teslis nullus. Les témoins étaient les premiers à lever la main pour exécuter la sentence {#De 17:7,ac 7:58}. Tout le monde ne pouvait pas être témoin: étaient exclus les femmes, les esclaves, les mineurs, les proches, les sourds, les muets et ceux qui avaient été condamnés comme faux témoins. Celui qui avait déposé en faveur d'un accusé ne pouvait ensuite déposer contre lui. Au contraire, un témoin à charge pouvait ensuite témoigner à décharge. Dictionnaire Encyclopédique de la Bible de Westphal, définition de "témoin".




Le dictionnaire de l'ABBAYE DE MAREDSOUS :

Les femmes, les esclaves, les mineurs ne peuvent pas être témoin.
Dictionnaire encyclopédique de la Bible (DEB) BREPOLS, troisième édition revue et augmentée, publié sous la direction du centre : informatique et Bible, ABBAYE DE MAREDSOUS, définition de témoin.




Thomas d'Aquin rapporte les propos suivants de Saint Ambroise :



3. On ne permet pas à la femme d'enseigner publiquement dans l'église; mais il lui est permis d'instruire en particulier sous forme d'admonition privée. Voilà pourquoi, dit S. Ambroise: "On envoie la femme à ceux qui sont de la maison", mais on ne la délègue pas pour porter au peuple le témoignage de la résurrection.SOMME THÉOLOGIQUE IIIa Pars. Le Christ, Les sacrements
(non fini). Le Christ, les sacrement, jusqu'à la pénitence. QUESTION 55: LA MANIFESTATION DE LA RÉSURRECTION. ARTICLE 1: La résurrection du Christ devait-elle être manifestée à tous?

http://catholiquedu.free.fr/somme/5sommetheologiqueIIIapars.htm#_Toc82354579



R. K. Campbell dit :

De nombreux témoins sont mentionnés en 1 Corinthiens 15, pour attester la résurrection du Seigneur. Des noms de personnes sont donnés, mais aucune femme n'est mentionnée. Ceci est significatif, puisque Marie a été la première personne à voir le Seigneur ressuscité, et qu'elle a été envoyée par lui pour apporter ce merveilleux message aux disciples. Ici cependant, son nom ne figure pas dans la liste des témoins. N'est-ce pas une preuve convaincante que la Parole ne donne pas à la femme une place dans le témoignage public ?
R.K. CAMPBELL, L'Église, l'Assemblée du Dieu vivant, 3.8.3.1 La femme n'a pas un ministère public : Exemples négatifs. http://www.bibliquest.org/Auteurs_divers /RKC-Eglise_Assemblee_du_Dieu_vivant.htm#TM145




Thomas D'Aquin dit  :

Un témoignage, nous venons de le dire, ne peut avoir une certitude infaillible, mais seulement probable. C'est pourquoi tout ce qui contribue à former une probabilité en sens contraire annule le témoignage. Or il devient probable qu'un témoin ne sera pas ferme dans l'attestation de la vérité, parfois en raison d'une faute, comme chez les infidèles, les infâmes, ceux qui sont coupables d'un crime public; ils perdent le droit d'accuser. Mais aussi lorsque le témoin n'est coupable d'aucune faute. Ou bien parce qu'il n'a pas l'usage parfait de sa raison, c'est le cas des enfants, des fous et des femmes; ou bien à cause de son attachement à l'une des parties, ainsi les ennemis, les parents et les domestiques; ou enfin c'est à cause de sa condition sociale, comme celle des pauvres, des esclaves et de tous ceux sur lesquels s'exerce l'influence d'un supérieur; on peut conjecturer qu'ils seront facilement amenés à porter témoignage contre la vérité. On voit donc que certains témoins peuvent être récusés, qu'ils soient coupables ou non.
Somme Théologique IIa-IIae QUESTION 70: LES INJUSTICES COMMISES PAR LE TÉMOIN. ARTICLE 3: Un témoin peut-il être récusé sans une faute de sa part? http://catholiquedu.free.fr/somme/4sommetheologiqueIIa-IIae.htm#_Toc79332262





Ainsi, la Bible n'a pas permis à la femme d'avoir la possibilité de témoigner, la comparant ainsi aux enfants, aux fous, aux esclaves, aux handicapés et aux menteurs.



22/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres